Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

A propos de moi

Consultation

Contact Info

  • Rock St 12, Newyork City, USA
  • (526)-236-895-4732
  • fabien@rondscarres.fr
  • Week Days: 09.00 to 18.00 Sunday: Closed

Ateliers pour enfants/ados – 1 heure

Atelier de groupe (4 à 6) à 10 euros par enfant, me contacter pour lieu et dates…

Mode de paiement en espèces ou chéque à l’ordre de COSENS (contrat CAPE).

La particularité des troubles des enfants « Dys » est qu’ils sont invisibles et qu’il faut un certain temps pour qu’ils soient diagnostiqués
puis compris… et enfin pris en compte par l’entourage et l’école…

Pour chaque enfant un parcours chaotique, avec différents niveaux de difficultés et des spécificités individuels et bien souvent de la souffrance.

Le laps de temps qui va de l’observation/interrogation jusqu’au traitement du diagnostic laisse des empreintes. Il y a la prise de conscience de l’enfant lui-même et des personnes qui l’entourent et puis viennent les questions autour de l’organisation et du relationnel.

Jusque-là, l’enfant a eu le temps de devoir faire face à de multiples problématiques :

  • Ses incompréhensions, sa culpabilité
  • Son relationnel, rapports avec ses parents, ses professeurs et ses copains
  • Difficultés d’adaptation
  • Un déséquilibre émotionnel (angoisse, peur, colère…)
  • Une perte d’estime et de confiance en soi
  • Identifier son potentiel et trouver ses ressources

Des problématiques qui, malgré le diagnostic, resteront et qu’il est souhaitable de travailler pour sans cesse les transformer positivement.
C’est pourquoi j’ai réfléchi à la mise en place d’ateliers pour ces enfants et à la création de rencontres pour les parents.
Les ateliers pour enfants Dys me semblent d’un grand soutien pour aider ces enfants mais aussi adolescents, à comprendre leurs spécificités, les aider à s’exprimer, à être écouté, à interagir avec d’autres enfants aux mêmes profils, les aider à établir des stratégies d’adaptation, et à renforcer leur confiance en eux et en l’avenir.

Des ateliers organisés dans un contexte d’écoute, de dialogue avec du ludique et de l’humour dès que possible !
Il est important de dédramatiser et d’ouvrir la communication.

Pour ce faire des techniques centrées sur le bien-être et le bien-vivre, avec du coaching, de la PNL, de l’hypnose, et des outils pédagogiques.

Le coach n’est pas un thérapeute, ni un psychologue. Le coach travaille dans le présent sur un objectif à venir. A la différence d’un psychologue, il ne recherche pas les causes perturbatrices attachées au passé, son action vise une évolution rapide, concrète d’un objectif défini au plus près de la vie quotidienne. Le respect de la personnalité et du fonctionnement de l’enfant est primordial : « tout est en lui », et le coaching l’accompagne pour révéler ce potentiel suivant son propre fonctionnement.

La PNL (programmation neuro-linguistique) donne des exercices qui permettent à l’enfant d’entraîner son cerveau avec des protocoles autour des 5 sens, de la projection et de l’imagination,

Exercices qui rejoignent l’hypnose dans un axe plus méditatif, de conscience modifiée, de relaxation, d’introspection et de connaissance de soi.

Voici en exemples certains thèmes traités au sein des ateliers :

Les émotions

L’enjeu sera d’expliquer, de faire comprendre et de savoir gérer les émotions : joie tristesse dégoût peur colère et surprise, comprendre leurs rôles, savoir reconnaître leurs signaux dans le corps et ce qu’elles peuvent entraîner si je ne sais pas les écouter.

Et puis utiliser des outils simples et utiles en cas de nécessité comme la respiration abdominale ou la cohérence cardiaque.

La parole sera ouverte autour par :

  • Exemple du stress jusqu’à la phobie scolaire, celle-ci étant malheureusement de plus en plus fréquente
  • Exemple de la honte = mélange de peur et de colère (avec les autres, les copains..).

Exercices autour de l’Accueil des émotions, les recevoir et les admettre :

1. Identifier correctement son émotion
2. Accepter de ressentir son émotion
3. Faire la différence entre l’élément déclencheur et l’émotion ressentie
4. Vivre pleinement cette émotion
5. La laisser s’en aller… tranquillement

Il est important de souligner également que la gestion des émotions permet un meilleur sommeil, nous pouvons aussi aller voir du côté de la respiration, de la relaxation ou de la méditation ou par exemple de la météo émotionnelle à faire matin et soir, ou bien à faire avant les devoirs, moments toujours très délicats pour nos petits Dys.

La confiance en soi

Il sera primordial dans un 1er temps de laisser l’expression aux enfants quant à leurs rapports au système scolaire et aux professeurs.
Mise en place des discussions et des mises en pratiques sur le fait que nous sommes tous différents et tous uniques, il sera aussi essentiel d’aborder la gestion de l’erreur, et donc de discuter et de pratiquer autour de la nécessité de l’échec pour apprendre et ce pour tout le monde !
Ces enfants ont aussi besoin d’identifier leurs ressources, d’accepter leurs qualités et leurs points forts pour savoir les utiliser et savoir distinguer son potentiel en devenir et donc établir des stratégies de meilleure adaptation.
Importance de la prise de conscience de l’influence de leurs émotions et s’attacher à regarder leurs habitudes de comportements face aux autres.
Tout cela afin de mieux apprendre à croire en soi, à s’aimer et à être en accord avec soi.

L’apprentissage

Au travers du questionnement, l’enfant se demandera : comment je fonctionne actuellement, quel est mon sens dominant (visuel, auditif, le touché) ?
Et par conséquent trouver les stratégies correspondantes pour la concentration et la mémorisation.
Savoir par exemple comment anticiper pour mémoriser, est-ce du visuel et de quel type ? (images fixes ou animées) de l’auditif et de quelle manière ? (réentendre le professeur ou se dire à soi-même).
Expliquer et faire expérimenter l’apport de l’imagination pour élaborer des représentations positives qui amènent à des déblocages, à un autre regard et permettent de faire autrement.

Et bien d’autres sujets encore comme par exemples :
le rapport au corps (meilleure connexion)
la musicothérapie
la méditation…